Vieillir vieux c’est bien    Vieillir bien, c’est mieux!- Thérèse Clerc

A- A A+

Chronique des membres - par Jocelyn Boucher, Rivière-du-Loup


Pour les organismes d’aînés dans la MRC de Rivière-du-Loup, 3 enjeux sont prioritaires pour le «Vieillissement en santé». Il s'agit de la pauvreté, l’isolement, la maltraitance et l’intimidation.

Au Réseau qualité de vie des personnes aînées (RQVA), les membres veulent développer leurs services à partir des concepts inspirés des communautés tissées serrées. Leur orientation va vers des stratégies porteuses en lien avec les enjeux prioritaires et sur les conditions de vie des personnes aînées en général. Selon ces principes, ils ont créé 3 chantiers de travail, nommés «Les tisserands»

#1 l’habitation pour lutter contre l’appauvrissement;

#2 la participation citoyenne et sociale et l’accès au plaisir pour briser l’isolement;

#3 la vigilance sociale pour contrer la maltraitance.

Au chantier #3, un lien avec le Comité «Abus jamais plus… pour une retraite sereine» est souhaité pour un meilleur arrimage entre les 2 comités. Plusieurs outils sont au programme :

  • «Je me mets dans la peau d’un aîné» de la FADOQ;
  • La conférence «Ce n’est pas correct!» du Centre de justice de proximité;
  • Les capsules sur l’intimidation de l’AQDR;
  • Le programme «Aînés avisés» de la Sureté du Québec.

Au Comité proche aidant, le projet «Une communauté au service des proches aidants» en collaboration avec l’Appui pour les proches aidants du Bas-Saint-Laurent a permis après seulement 6 mois de rencontrer 57 proches aidants. Pour cette année, l’objectif du comité est atteint et les gens sont plus nombreux à utiliser le service. De plus, 3 groupes de travail ont été formés et des suites sont attendues :

  1. information / sensibilisation
  2. arrimage / concertation
  3. soutien psychosocial.

Les responsables de La Maison des soins palliatifs travaillent pour ouvrir en décembre 2019 un Centre de jour pour les soins et les services ambulatoires. Cette initiative permettrait d’aider les malades et leurs proches. Le financement est à compléter.

Le hasard parfois fait bien les choses…

Le 7 février, lors de la signature à Québec de l’Entente-cadre nationale pour lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées Mme Johanne Dumont, coordonnatrice de la Fédération des OSBL d’habitation du Bas-Saint-Laurent, Gaspésie et des Îles (FOHBGI) dont le bureau est à Rivière-du-Loup était présente comme représentante du Réseau québécois des OSBL d’habitation du Québec. Elle s’est entretenue avec la ministre Charbonneau, responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation. Celle-ci a démontré beaucoup d’intérêt envers le comité «Abus jamais plus… pour une retraite sereine». À la demande de Mme Charbonneau, une rencontre privée entre les deux, s’est tenue au Parlement en mars afin de lui présenter les activités de ce comité dont :

  • le docufiction «Le courage de Léontine»;
  • le programme «Vigilance sociale»;
  • la formation «Se mettre dans la peau d’un aîné»;
  • la tournée du «Salon pour les aînés et les proches aidants» dans 13 municipalités.

Il s’agit là d’une belle tribune pour notre comité!

Jocelyn Boucher, 2e vice-président et délégué du territoire de Rivière-du-Loup

Nos membres