Vieillir vieux c’est bien    Vieillir bien, c’est mieux!- Thérèse Clerc

A- A A+

Des nouvelles de la TCABSL par Mme Diane Imbeault, présidente


Avec l'arrivée du mois de septembre, plusieurs organismes bas-laurentiens sont déjà à pied d'œuvre pour la préparation des activités entourant la journée internationale des personnes aînées le 1er octobre. Vous avez d'ailleurs dans notre calendrier une liste des activités à venir dans plusieurs municipalités entre le 25 septembre et le 5 octobre 2017.

La thématique de cette année "Bien vieillir ensemble" s'inscrit à 100 % dans les orientations de la table. Nous vous parlons depuis longtemps de l'importance du "bien vieillir" et cela de façon active et en santé. Notre plan d'action reprend ce thème dans de nombreuses activités et avec la collaboration d'un grand nombre de partenaires.

Je veux cependant m'entretenir avec vous sur le terme "ensemble" qui suit le "bien vieillir" dans la thématique 2017. Quand on dit ensemble, on comprend que cela signifie les uns avec les autres, tout au long d'un continuum. On y inscrit facilement des notions d'appartenance, de solidarité, d'entraide. On pense aussi à l'intergénérationnel, à la famille élargie, à nos racines, à notre histoire.

Bien vieillir et le faire ensemble peut aussi signifier d'ouvrir la voie, d'agir en prévention pour préparer les lendemains de ceux qui vont suivre, qui vieillissent aussi. Comment faire une transition dans l'harmonie, dans la collaboration et dans le respect de chacun? Comment aborder un futur si proche pour nos personnes aînées mais encore si loin pour notre jeunesse? De quelle façon, à l’âge de la révolution numérique et de l’intelligence artificielle nécessitant une capacité d’adaptation et en même temps un ancrage face à la montée d’un monde à saveur virtuelle, pourrons-nous assurer un futur empreint des valeurs d’humanité et de sérénité face au vieillissement?

Enfin, de quelle façon pouvons-nous appliquer la thématique "Bien vieillir ensemble" si ce n'est qu'en préparant ensemble le devenir de nos citoyens des plus jeunes aux plus âgés, en écoutant leurs réalités et leurs besoins et en les associant à nos projets. Certes, il ne faut pas oublier les grands enjeux qui touchent nos personnes aînées tels des services de proximité adaptés à leurs besoins, mais il faut déjà aborder et sensibiliser notre relève à ce qu'il faut mettre en place pour garantir un avenir meilleur tout en respectant nos différences d'âge et nos milieux de vie.

Je vous invite à participer en grand nombre aux différentes activités qui vous seront offertes au cours des prochains jours. Et à chacun et chacune d'entre nous, je souhaiterais que nous nous posions la question: de quelle façon je pourrais appliquer davantage le "Bien vieillir ensemble" dans ma communauté au cours des prochains mois?

Diane Imbeault
Présidente
Table de concertation des aînés du Bas-Saint-Laurent

Nos membres