Vieillir vieux c’est bien    Vieillir bien, c’est mieux!- Thérèse Clerc

A- A A+

Des nouvelles de la TCABSL par Mme Diane Imbeault, présidente

Avec l'arrivée du mois de septembre, plusieurs organismes bas-laurentiens sont déjà à pied d'œuvre pour la préparation des activités entourant la journée internationale des personnes aînées le 1er octobre. Vous avez d'ailleurs dans notre calendrier une liste des activités à venir dans plusieurs municipalités entre le 25 septembre et le 5 octobre 2017.

La thématique de cette année "Bien vieillir ensemble" s'inscrit à 100 % dans les orientations de la table. Nous vous parlons depuis longtemps de l'importance du "bien vieillir" et cela de façon active et en santé. Notre plan d'action reprend ce thème dans de nombreuses activités et avec la collaboration d'un grand nombre de partenaires.

Programme Bonne route! : L'AQRP

L’Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) propose son programme « BONNE ROUTE ! ma conduite automobile actualisée » à Rivière-du Loup le 10 octobre et à Rimouski, le 26 octobre prochain. Ce programme de formation s’adresse à toute personne de 50 ans et plus qui désire renouveler ses compétences au volant, qu’elle soit membre ou non de l’AQRP. Le programme novateur est offert en partenariat avec La Capitale Assurances générales avec Bertrand Godin comme porte-parole officiel.

Lancement du Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées (PAM) 2017-2022

Le Plan d’action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées (PAM) 2017-2022 a été lancé. La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation, madame Francine Charbonneau, a profité de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées, soulignée le 15 juin de chaque année, pour en faire l’annonce.

L'amitié n'a pas d'âge! - Rencontre intergénérationnelle dans La Mitis

Lors de la chaude journée du  8 juin, dans le cadre de la semaine « L'AMITIÉ N'A PAS D'ÂGE » prônée annuellement par Inter-Génération Québec, le Club des 50 ans et plus de Luceville et la quinzaine de représentants de quelques organismes du milieu a tenu un mini tournoi de pétanques sur gazon avec 66 étudiants de l'école primaire Bois & Marées de Sainte-Luce. L'objectif de cette activité est de renforcer le sentiment d'appartenance des jeunes à leur communauté. Ces jeunes sont nos futurs citoyens, nos futurs résidents.

Des capsules vidéo pour favoriser la réflexion et les discussions!

L'AQDR section Rivière-du-Loup en collaboration avec les partenaires de la table d’information citoyenne de la MRC de Rivière-du-Loup, ont produit une série de cinq capsules vidéo présentant différents thèmes touchant le quotidien des aînés. Ces capsules, qui durent chacune entre 5 et 8 minutes, portent sur les sujets suivants : « Casser maison », l’isolement, maintenir son autonomie, le mandat de protection et l’implication des aînés bénévoles dans notre milieu. Les thèmes et préoccupations ciblés ont été identifiés suite à la réalisation de consultation et de groupes de discussion auprès des personnes aînées.

Le prix Hommage Aînés : Une façon de reconnaître nos grands bénévoles dans le Bas-Saint-Laurent

La Table de concertation des personnes aînées du Bas-Saint-Laurent est heureuse de s’associer au Secrétariat aux aînés pour souligner l’apport d’une personne aînée dans le Bas-Saint-Laurent qui, par son implication, a contribué de façon significative à l’amélioration du bien-être des personnes aînées, de leur condition de vie et de leur place dans la société. Pour cela, nous invitons les différents organismes du Bas-Saint-Laurent à nous soumettre le nom des personnes qu’ils souhaitent mettre en valeur pour leur apport exceptionnel à leur communauté.

Des actions pour prévenir et contrer la maltraitance envers les personnes aînées : Le Bas-Saint-Laurent est au rendez-vous

Au bas-Saint-Laurent comme ailleurs, la maltraitance envers les personnes aînées est un phénomène bien réel. On estime que quelque 3 300 personnes aînées de plus de 65 ans auraient potentiellement vécu une forme ou l’autre de maltraitance en 2016. Considérant le vieillissement de la population, ce nombre pourrait s’élever à 4 450 en 2030. 1

La journée mondiale de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées du 15 juin est l’occasion idéale de souligner notre volonté de changer les choses. À ce titre, bon nombre d’actions sont menées dans chacun des territoires bas laurentiens pour sensibiliser, repérer et intervenir sur les causes et conséquences de la maltraitance envers les personnes aînées. Que l’on pense à la diffusion de programmes de sensibilisation traitant de la maltraitance financière, de l’âgisme ou encore de l’intimidation envers les aînés. À cela s’ajoute des programmes de repérage et soutien pour les témoins de situations de maltraitance. Par ailleurs, différents outils tels des guides de référence, des dépliants, capsules d’information ont été développés par des comités locaux maltraitance au cours des dernières années. Dans chacun des territoires de MRC, des groupes du milieu conjuguent leurs efforts et initient différentes actions qui font la différence.

Nos membres